Atelier lecture

« Atelier Lecture » piloté par Mireille SCHMITT

     Inscription chez Mireille au 03.82.53.22.50 ou gabriel.schmitt2@wanadoo.fr

Cet atelier a lieu 80 rue Saint Rémi 57100 THIONVILLE-Koeking

*********************

Compte rendu de l’atelier du mois de janvier 2023 :

Bonjour à tous,

Nous avons commenté les deux livres choisis avant les vacances. Tout comme le premier volume, « Demain à Rome », la suite de « La nuit italienne » de Nicole Fabre a été plébiscitée pour son côté historique (même si la rencontre avec Jean Moulin dans le sud de la France paraît assez « tirée par les cheveux »), le style, l’écriture, le romanesque. Les deux ouvrages sont vraiment à connaître.

Il n’en a pas été de même pour « Le festin » de Margareth Kennedy : un roman qui ne nous a pas plu car difficile d’accès (nombreux personnages) , des longueurs dans l’évolution de l’histoire… Mais avions – nous bien accroché …Je pense que, pour ma part, je vais essayer de reprendre cette lecture quand mes yeux me permettront de le faire( il faut dire que l’impression est de mauvaise qualité!)  

Pour notre prochaine rencontre prévue le 16/02 à 13h30 nous comptons commenter : « La décision » de Karine Thuil et « Les exfiltrés de Berlin » de Harald Gilbers (livres de poche). Bonnes lectures à tous. Mireille.

*********************

Compte rendu de l’atelier du mois de décembre 2022 :

Bonjour à tous,

Nous étions 9 jeudi dernier avec Marie-Annick Zehren que nous avons eu le plaisir d’accueillir.

Avec elle qui avait lu « Le grand baobab bleu » premier roman de Daniel Schick, nos échanges ont été très fructueux. C’est de l’avis de tous, un très bon roman, très bien écrit, qui aborde de nombreux sujets actuels : viol, migrant, amitié, fraternité, importance de l’art dans notre vie…Car c’est l’art et plus particulièrement Picasso qui va, de manière fortuite, réunir Demba le jeune malien migrant et Mathieu, l’ancien critique d’art, deux personnes usées par la solitude et la souffrance. Cette relation d’amitié à travers l’art et plus particulièrement Picasso va permettre à Mathieu de reprendre goût à la vie et à Demba de résoudre ses problèmes lors d’un bref voyage au Mali. A son retour à Paris il va pouvoir enfin savourer une vie tranquille et s’épanouir grâce au dessin, à la visite des musées avec la  complicité et l’amour filial de Mathieu.

« La famille Martin » de David Foenkinos n’a pas été plébiscité comme « Le grand baobab bleu » . Ce roman, Foenkinos l’a construit de manière très originale : il a laissé dicter le hasard en choisissant comme personnage principal de son livre la première personne rencontrée dans la rue. Ce sera Madeleine, une personne âgée. Mais très vite, toute sa famille voudra être dans le roman et cela finira par être une thérapie familiale dans laquelle l’auteur lui-même va être empêtré. C’est un roman original par sa construction, avec plein de rebondissements, très bien écrit et qui aborde de nombreux sujets tels que le surmenage dû à une souffrance au travail avec tout ce que cela a pour conséquences dans les couples et les familles, l’adolescence, la vieillesse, l’amour…

Nous avons reporté nos échanges sur « Demain à Rome »(suite  de « La nuit italienne ») de Nicole Fabre à la prochaine rencontre qui aura lieu à Koeking le 5 janvier (14h30). Nous avons ajouté une autre lecture « Le festin » de Margaret Kennedy.

Bonnes lectures à tous et belles fêtes de fin d’année. Amitiés. Mireille

*********************

Compte rendu de l’atelier du mois de novembre 2022 :

Bonjour à tous,

 Nous n’avons toujours pas commenté « Le grand Baobab Bleu »( tout le monde ne l’avait pas lu parmi les présents). « La nuit italienne » de Nicole Fabre a été plébiscité par tous : un livre très bien écrit  qui peint bien la montée du fascisme en Italie, les exactions des Chemises Noires, les relations entre le Duce et Hitler, la position des familles bourgeoises et celles de la jeunesse socialiste, tout cela mêlé à une romance pleine de rebondissements.

« L’évènement » de notre nouveau Prix Nobel Annie Ernaux ne nous a pas emballé parce que cela n’est pas une œuvre littéraire à proprement parler. Annie Ernaux relate tous le épisodes de sa vie, de manière très claire, dans le style plutôt d’un journal intime. Elle parle dans ce livre de son expérience de l’avortement à l’âge de dix-sept ans avec les difficultés pour essayer d’être assistée par un médecin et finir par trouver une faiseuse d’anges avec tout ce que cela comportait comme souffrances physiques et dangers pour la survie. Même si les questions morales et psychologiques ne semblent pas du tout s’être posées à elle, vu son jeune âge, ce texte autobiographique très concis nous a bien fait comprendre la lutte qu’a mené Simone Veil pour faire passer une loi sur l’IVG  afin d’ arrêter ces carnages physiques et ces inégalités sociétales.

Passionnés par « La nuit  italienne » nous avons choisi pour la prochaine rencontre le second volume qui s’intitule  » Demain à Rome »; malheureusement, et c’est Bernard qui me l’a fait remarquer, ce livre de Nicole Fabre n’existe pas en poche et coûte 27 euros. (je l’ai maintenu tout de même). Le deuxième livre choisi est « La famille Martin » de Foekinos (poche). Cette rencontre aura lieu le 01/12 à Koeking.

Bonnes lectures. Mireille.

*****************************

  Compte rendu de l’atelier du mois d’ octobre 2022 :

Nous nous sommes réunies hier à Koeking. Sur les trois livres proposés à la lecture nous n’en avons commenté que deux . Nous nous réservons le commentaire du livre de Daniel Schick « Le Grand Baobab Bleu »  pour la prochaine fois où tout le monde l’aura lu.

« Alex » un policier de Pierre Lemaître nous a pas mal déçues : trop sordide (de bonnes descriptions de rats!), répétitif dans la progression macabre du personnage principal et avec beaucoup de longueurs….Mais peut-être sommes nous aussi dures car nous ne connaissons Pierre Lemaître que pour ses romans écrits à partir de faits historiques ? 

« Cachemire Rouge » de Christina Moreau : un roman passionnant qui nous a permis de nous évader avec les Mongoles nomades avant d’aborder des sujets d’actualités tels que la mainmise de la Chine sur ces tribus nomades, l’esclavage moderne institué par la Chine, l’amour du beau et du travail bien fait, l’émigration… Un livre à lire.

Pour la prochaine rencontre nous vous proposons, en plus du « Grand baobab bleu » :

Un livre d’Annie Ernaux qui vient de recevoir le Prix Nobel de littérature : »L’évènement » en Poche – « La nuit italienne » de Nicole Fabre (Lattes) et pour ceux qui sont courageux le dernier policier de Bernard Minier « Lucia », un pavé de 470 pages.

 Bonnes lectures à tous. Amitiés. Mireille.

************************